Imprimer la page
|   Environnement

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est une espèce invasive de moustique particulièrement nuisible. Il est installée en France et dans les landes depuis plus de quinze ans.

Les bons gestes pour éviter la prolifération

Le moustique tigre est adapté à l'environnement humain et se développe préférentiellement dans des environnements péri-urbains. Les gîtes larvaires originels du moustique tigres étaient situés dans des plantes retenant de l’eau (souche de bambou, broméliacées ou trous d’arbres). Le moustique tigre a colonisé depuis toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels ainsi que d’éléments du bâti disponibles en milieu urbain (vases, pots, fûts, bidons, bondes, rigoles, avaloirs pluviaux, gouttières, terrasses sur plots…). Voici quelques conseils pour éviter la prolifération de cette espèce :

  • Coupelles sous les pots de fleurs, vases : videz-les régulièrement (au moins une fois par semaine) ou supprimez-lez
  • Seaux, matériel de jardin, récipients divers : videz-les puis retournez-les, ou mettez-les à l’abri de la pluie.
  • Bidons de récupération d’eau : recouvrez-les à l’aide d’un filet moustiquaire ou de tissu, en vous assurant que les moustiques ne pourront pas accéder à l’eau.
  • Bassin d’agrément : introduisez des poissons, qui mangeront les larves.

Vous pensez avoir observé un moustique tigre ? Vous souhaitez le signaler ?

L’ensemble de la population peut participer à la surveillance de cette espèce afin de mieux connaître sa répartition. Il s'agit d'une action citoyenne permettant ainsi de compléter les actions mises en place.

Signaler la présence de moustique tigre

Attention, tout ce qui vole n'est pas moustique, et tous les moustiques ne sont pas des moustiques tigres.